Liste des stations

La Mbali à Boali (Usine)

1 - Aspect géographique

Une série de stations hydrométriques est implantée en amont de Boali (Poste), pour compléter l'étude de l'aménagement hydroélectrique, puis pour en assurer la gestion. Ces stations sont toute situées en amont des chutes. Elles contrôlent un bassin versant de 4 410 km2.

Les coordonnées géographiques sont :

§  04°53' de latitude Nord ;

§  018°02' de longitude Est.

Référence altimétrique : les stations sont rattachées au nivellement général suite à un nivellement exécuté par la SATET (acronyme de signification inconnue), en mai 1963, depuis l'usine hydroélectrique jusqu'à un repère de nivellement général, distant de 4 km, sur la route Bangui-Bossembélé. L'altitude de ce repère est très certainement exprimée en système IGN 1957.

2 - Historique

La figure 1 montre les emplacements des diverses stations de Boali (Usine)

Station des Pirogues

Cette station est installée en 1948, en même temps que celle de Boali (Poste), par la mission Électricité de France et pour la même application (Aimé, 1949). Le zéro de cette station aurait été à l'altitude 475,22 m ou 475,19 m suivant les documents d'archives.

 Elle est située à l'amont immédiat des chutes, en aval de la prise d'eau, en rive droite et au droit du chemin d'accès pour traverser la Mbali en pirogue.

 La station est réinstallée, vraisemblablement en avril 1953, avec un zéro à l'altitude de 474,35 m.

 Un câble gradué était mis en place au travers de la section de jaugeage le 21 novembre 1963.

 Le 18 janvier 1964, le zéro est remonté d'un mètre et se trouve ainsi à l'altitude de 475,35 m.

 Une borne hydrologique (emplacement inconnu) est à l'altitude de 476,97 m.

 Cette station était, à l'origine, destinée à remplacer Boali (Poste), station difficile d'accès.

 Dès la mise en eau de la centrale hydro-électrique, en 1954 (l'alimentation en électricité de Bangui a eu lieu officiellement le 15 avril 1955), elle perd toute signification hydrologique, car elle ne contrôle plus que les volumes excédentaires qui ne sont pas turbinés (figure 1). Elle est cependant étalonnée et les hauteurs d'eau mesurées, dans le but de connaître ces volumes perdus par l'aménagement.

Elle a aussi donné quelques frayeurs à un hydrologue, effectuant une mesure de débit en 1964, qui a failli laisser sa main dans la gueule d'un crocodile qui nageait dans la Mbali aux alentours de la section de jaugeage et qui aurait bien aimé avoir un petit complément de nourriture.

Station ICOT

Cette station, appelée à l'origine ICOT en fonction de sa proximité avec une usine d'industrie textile (fermée depuis des années), s'est appelée ensuite INTEC, puis ICCA. Comme elle risque de changer encore d'appellation, nous conserverons ICOT dans cette Monographie.

Son origine remonte au 24 novembre 1963, où une station provisoire (un élément 1-2 m) est installée à l'amont des rapides (et donc des chutes) pour contrôler les débits entrant dans l'aménagement. Un câble gradué, au travers de la Mbali, est mis en place, de façon permanente, au droit de la section de jaugeage.

Elle se situe à environ un kilomètre en amont de la station Pirogues, en rive droite. L'accès à la station s'effectue en contournant l'usine textile, en passant par le village qui lui est contigu. Ensuite un sentier permet d'arriver, à pied, à la station.

La station définitive est installée les 16 janvier et 16 mars 1964. Elle se compose des éléments 0-2 m, sur support métallique et de 2-3 m, scellés sur la guérite du limnigraphe qui est mis en service le 1er avril 1964.

figBoali.bmp

Figure 1

La Mbali à Boali (Usine). Emplacement des différentes stations

Le 8 avril 1964, la borne hydrologique est rattachée en altitude. Située à 30 m au sud-sud-ouest de la station, son altitude est de 511,55 m. Le zéro de la station ICOT est à l'altitude de 506,67 m.

Les relevés commencent le 17 janvier 1964 (Hiez, 1964).

Il n'y a aucune modification dans l'altitude du zéro de la station.

Stations auxiliaires (Hiez, 1964)

4 stations sont installées en 1964 dans les rapides, en amont de la digue déversante, 500m en amont de la station Pirogues. Elles ont été observées quelques temps pour les besoins de l’aménagement. Depuis, elles sont abandonnées.

Stations de l’Usine même

Elles sont installées sur les ouvrages de prise :

o   station B, cimentée sur le bajoyer du canal d’amenée, à l’amont immédiat de la vanne de garde de la conduite forcée,

o   station C, cimentée sur le bajoyer du canal d’amenée, à l’aval immédiat de la vanne de garde du canal d’amenée,

o   station D, cimentée sur la digue déversante, coté amont, à l’amont immédiat de la vanne de garde du canal d’amenée,

Ces stations, destinées à l’exploitation de la centrale hydroélectrique, sont sans intérêt pour l’hydrologie proprement dite. Elles ne sont mentionnées ici qu’à titre purement indicatif, les hydrologues de l’ORSTOM y ayant effectué quelques mesures de débit.

3 - Relevés de hauteur d'eau. Qualité des observations

Station Pirogues

Aucun relevé ne figure dans la banque de données HYDROM. En archives au Laboratoire d'hydrologie de l'ORSTOM, les relevés sont fragmentaires et sans aucun intérêt hydrologique. En 1963-64 les mesures concernaient strictement l'exploitation de l'usine : ce n'était pas une station hydrométrique du réseau.

Station ICOT

Le tableau 1 donne le détail des mois observés à la station.

De manière générale, ces relevés sont de très bonne qualité. Dans la plupart des cas, ils proviennent de l'exploitation des enregistrements du limnigraphe.

Cependant durant la récente période 1976-1989, nous observons quelques anomalies :

o   année 1976 : « décrue » du 31 janvier au 1er février, curieuse forme du limnigramme du 1er au 5 février, « décrue » du 31 octobre au 1er  novembre ;

o   année 1982 : « décrue » du 31 juillet au 1er août ;

o   année 1985 : limnigramme de forme bien suspecte

Tableau 1- Inventaire des cotes instantanées

Station : 1060704604-1 Boali  ICOT

Rivière : Mbali

Pays    : Centrafrique

Année

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

1964

*

-

-

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1965

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

*

1966

C

C

C

*

C

C

C

C

C

C

C

C

1967

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1968

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1969

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1970

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1971

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

*

1972

*

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1973

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1974

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1975

C

-

-

C

-

C

C

C

C

C

C

C

1976

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1977

C

-

C

C

-

C

C

C

C

C

C

C

1978

C

C

C

C

C

C

C

C

-

C

C

C

1979

C

C

C

C

C

C

*

*

C

C

C

C

1980

C

C

C

C

-

-

-

-

C

C

C

C

1981

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1982

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1983

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1984

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

-

1985

-

-

-

-

-

-

C

C

C

C

C

C

1986

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1987

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1988

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

1989

-

-

-

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C : Mois complet        * : Mois incomplet      - : Mois manquant

4 - Jaugeages

Station Pirogues

16 jaugeages y sont effectués, de 1953 à 1966. Les résultats figurent dans le tableau 2.

Tableau 2 - Liste des jaugeages

Station : 1060704605-1 Boali  Pirogues

Rivière : Mbali

Pays    : Centrafrique

Ordre chronologique

Numéro

Date

Cote (cm)

Débit (m3/s)

1

13/04/1953

38

22,0

2

27/08/1953

87

71,3

3

02/09/1953

107

100

4

16/05/1963

42

32,8

5

18/05/1963

55

39,7

6

24/05/1963

39

26,8

7

06/06/1963

40

27,7

8

22/11/1963

92

84,4

9

18/01/1964

53

39,7

10

06/02/1964

49

35,3

11

05/03/1964

28

20,1

12

13/03/1964

28

22,2

13

02/04/1964

27

20,4

14

08/04/1964

34

20,6

15

21/08/1966

100

102

16

08/09/1966

113

119

 Station ICOT

Le tableau 3 donne les résultats des 34 mesures de débit effectuées à cette station.

Tableau 3 - Liste des jaugeages

Station : 1060704604-1 Boali ICOT

Rivière : Mbali

Pays     : Centrafrique

Ordre chronologique

Numéro

Date

Cote (cm)

Débit (m3/s)

1

25/11/1963

124

83,9

2

16/01/1964

93

51,2

3

07/02/1964

85

40,0

4

05/03/1964

71

29,6

5

13/03/1964

73

30,0

6

02/04/1964

72

33,3

7

08/04/1964

78

37,1

8

24/04/1964

59

21,1

9

01/03/1966

63

23,6

10

02/04/1966

59

20,2

11

25/04/1966

62

24,0

12

22/06/1966

85

39,6

13

30/07/1966

96

52,2

14

17/08/1966

103

56,7

15

19/08/1966

146

111

16

20/08/1966

136

97,9

17

07/09/1966

158

130

18

04/04/1967

66

26,5

19

06/04/1971

66

24,9

20

15/05/1971

50

14,3

21

25/05/1971

54

13,9

22

26/05/1971

54

14,0

23

02/02/1972

62

19,9

24

12/05/1972

43

9,10

25

12/05/1972

43

8,64

26

15/05/1973

41

8,00

27

30/03/1985

35

7,32

28

29/11/1985

83

35,9

29

20/12/1985

70

24,2

30

09/01/1986

57

15,7

31

15/01/1986

55

15,0

32

28/08/1986

114

59,5

33

24/10/1986

110

59,0

34

12/02/1990

38

7,24

5 - Étalonnage

Station Pirogues

Un seul étalonnage existe pour toute la période d’observation

Figure 2

La Mbali à Boali (Pirogues). Etalonnage général

Station ICOT

L'extrapolation des basses eaux est assez délicate pour la période 1976-1989, lorsque la cote est inférieure à 0,35 m. Nous nous sommes mis en conformité avec les débits donnés par le gestionnaire, à défaut de jaugeage. Durant ces très sévères étiages, toute l'eau de la Mbali devait être turbinée et la valeur du débit a dû probablement être reconstituée en fonction de la puissance produite par la centrale hydroélectrique.

En ce qui concerne les hautes eaux, le barème va jusqu'à la cote 2,15 m tandis que le plus fort jaugeage est à la cote 1,58 m. L'extrapolation est un peu forte.

2 étalonnages ont été établis (figure 3) :

o   étalonnage n° 1, valable de l'origine (1964), jusqu'au 1er septembre 1980 ;

o   étalonnage n° 2, valable depuis le 1er septembre 1980.

Figure 3

La Mbali à Boali (ICOT). Etalonnage général

Retour en haut du document