Grâce à NLM, voici aujourd'hui un poème hydrologique d'un membre de l'Oulipo (secte étrange et difficile à définir).

Ce poème n'utilise que les lettres a, b, d, e, l, o, r, u.

Hervé LE TELLIER (né en 1957) : Balade au bord de l'Erdre


La boue a l'odeur rare de l'eau
L'eau a l'odeur bourrue de l'arbre
L'Erdre l'allure du rôdeur.

Elle roule, l'orbe bleue,
La lourde boule bleue
De l'Adour à l'Oural
Dare-dare, de l'aube à l'aube.

Drôle de balade au bord du bord
Belle adorée,
Aller là où la rue déborde,
Errer là où elle brûle
Robe bleue brodée d'or
Robe bleue roulée boule

Roule, roule, roule, la roue de l'aube.