Chanson écrite par Pierre Danel (dit Cyprien Leborgne), directeur de la Houille Blanche, publiée dans le n° de Janvier-Février 1948 de cette revue, et qui pourrait trouver sa place les banquets officiels du club d'hydrologie sociale.


Glou-Glou

(à chanter sur l'air de "Frou-Frou")

La bouteille sans aucun son
Ne fut jamais très attrayante,
C'est le glou-glou de sa chanson
Qui la rend surtout excitante.

Lorsqu'il écoute le glou-glou,
L'hydraulicien seul se pose,
Le problème de cette chose,
Il s'électrise, il devient fou.
 

Refrain
 
Glou-glou, Glou-glou,
Par sa chanson le litre,
Glou-glou, Glou-glou,
Troubl'l'hydrauliqu'chapitre,
Glou-glou, Glou-glou,
Certainement le litre,
Séduit, surtout,
par son gentil Glou-glou.