Mélodie ORRU dit MOZIIMO : Je voudrais être un fleuve
Paroles : Pierre Lamy / Musique : Moziimo, Marina Avdeeva


Je voudrais être un fleuve enfanté d'un ruisseau
Au ventre de la terre avec le ciel dans l'eau
Tout de cristal fleuri dans l'herbe mentholée
Au début d'une vie sans question ni regret
Oui, devenir un fleuve enfanté d'un ruisseau
Rien ne distinguerait mon cours ni mes oiseaux
Ni mes pierres polies glissant dans la vallée
Et je prendrais le temps infini d'exister
Je voudrais être un fleuve aux formes compliquées
Qui garde en ses serpents la fraícheur de l'été
Je voudrais être un fleuve à la source lointaine
Emportant dans ses crues le rire des magiciennes
Résonnant sous les ponts de pierres aux lourds silences
Je serais à la fois la présence et l'absence
On me devinerait entourée de roseaux
Et je caresserais les ailes des corbeaux
Je voudrais être un fleuve et terminer ma course
Aux reflets de la galaxie de la Grande Ourse
Devenir un seul jour toujours recommencé
Dans le ciel infini de mes eaux mélangées
Et je deviens la mer et je deviens la pluie
Ma mémoire se perd à l'encre de la nuit
Je voudrais être un fleuve enfanté d'un ruisseau
Au ventre de la terre avec le ciel dans l'eau
Avec le ciel dans l'eau
Avec le ciel dans l'eau
Avec le ciel dans l'eau