Frédéric DARD (1921-2000) dit SAN ANTONIO : La Seine, extrait de Moi, vous me connaissez ? (1971)


Depuis le temps qu'elle fait des lavages d'estom', la Seine, elle a dû devenir autre chose non ? Il a pas toujours conservé le même cru le plateau de Langres. Ni les mêmes crues. Et en route de cours (pour ne pas dire en cours de route) avec les véroleries tant et plus déversées, avec ces ignominieux résidus dont on lui confie l'ébouage, polluée jusqu'à l'agonie du dernier goujon, vous pensez bien qu'elle a changé son âme et son sirop, la Seine !... Elle fera tarter tout le monde, on la recouvrira pour ne plus la voir. On en fera officiellement un égout ! Un collecteur à pourriture. Une chasse d'eau ! Le mode d'évacuation le plus rapide (malgré ses méandres) pour les scories cataracteuses de Paname. Le trait d'union entre nos merdes et l'Océan.