Charles TRENET (1913-2001) : Mon village englouti


Paroles et Musique : Charles Trenet

Mon village au fond de l'eau
Se souvient des heures si proches
Quand volait, dans le jour nouveau,
Le son joyeux de ses cloches.
Mon village au fond de l'eau
Se souvient du bruit des enclumes
Dont j'entends encore les échos,
Vibrant sous un manteau d'écume
Et la voix des peupliers
Jamais, jamais je n'ai pu l'oublier.

Tant de souvenirs engloutis
Dorment là, sous l'onde isolée,
Depuis qu'un barrage maudit
A noyé ma verte vallée.

Mon village au fond de l'eau
Se souvient de choses jolies,
D'un amour qui fut si beau,
Soleil de toute ma vie...
A présent qu'a sonné le glas,
L'amour est mort, fut-il volage ?
Et mon cœur est triste et bien las.
Mon cœur, pareil à ce village,
Ce village au fond de l'eau
Dont seul j'entends les soupirs, les sanglots.