Raymond QUENEAU (1903-1976) : Morale élémentaire

La "morale élémentaire", forme poétique inventée par Raymond Queneau dans un ouvrage du même nom, se définit ainsi :

Nuage Plein
Nuage rouan
Terre tendue
Nuage dru
Pluie drue
Pluie dense
Soleil mouillé
Pluie dure
Eau tombante
Eau courante
Lune trempée
Eau chue

La rue fluviale
à perdre haleine
chante en courant
la bouche pleine
Il fait bien noir
sous la baleine
du parapluie

Ruisseaux épais
Ruisseaux dansants
Etoiles automnales
Rus banals


Torrents figés
Niagaras lents
Pieds humides
Cascades figées
Fleuves melliflues
Rus latents
Gués plongeants
Rivières clouées
Ruisseaux ralentis
Lacs somnolents
Trempettes antiques
Vagues gelées

D'âge en âge
la soupe cosmique
ne répète pas
l'écho platonique
du savoir probable
mais le cinéma
édulcore ça

Chevaux neptuniens
Chevaux planants
Devenirs lucides
Chevaux plastiques