Anne SYLVESTRE (née en 1934) : Partage des eaux


Pas encore née, déjà formée
Passager d'un monde liquide
Petit poisson, juste un frisson
Animée de gestes languides
Où est le haut, ma mère l'eau?
Où est le bas dans ton silence?
Dans la douceur de ton enclos
Je suis un presque-rien qui danse
Et tu me tiens au plus serré
Ton anneau d'or est bien fermé
Mon océan particulier
Ma chère
Geôlière

C'est le doux partage des eaux
Qu'on garde au plus creux de ses os
Où viennent boire les oiseaux
Du rêve
On ne sait pas sur son îlot
Qu'on sera jeté par le flot
Bonheur qui d'un coup de ciseau
S'achève
Partage des eaux

Larmes salées, baisers mouillés
La vie est là comme une houle
Tout effrayée de s'y noyer
Langes trempés, lait qui s'écoule
Sitôt salie, sitôt lavée
Quand j'ai crié mon impatience
Et tout aussi vite abreuvée
Aux sources de ton abondance
Tu alimentes mes désirs
Mais sans jamais t'en dessaisir
Prodigue de tous les plaisirs
Fontaine
Certaine

Le tendre partage des eaux
Qui se décline amoroso
Où viennent pointer leur museau
Les louves
On ne sait pas dans son berceau
Que se tarira le ruisseau
Ni que s'assécheront bientôt
Les douves
Partage des eaux

Et c'est la vie qui coule en nous
Nez enrhumé, genou qui saigne
Sang qui bouillonne et qui dénoue
Les prémices d'un nouveau règne
Sueur de l'effort et du jeu
échange violent des salives
Et mélange plus amoureux
D'autres humeurs de sources vives
Où va le torrent de ma vie?
Son courant serpente et dévie
Et je demeure inassouvie
Mon fleuve
Ma preuve

Le sombre partage des eaux
Qui creuse en nous tous ses réseaux
Où vont se noyer nos sanglots
Tenaces
On sait trop bien sur son radeau
Qu'un jour baissera le niveau
Et que se fermera trop tôt
La nasse
Partage des eaux

Tant de rivières, de torrents
Tant de lacs et tant de fontaines
Tant de mers et tant d'océans
Où sont englouties tant de peines
Toutes ces eaux qui sont en moi
Toutes ces eaux qui me traversent
Sont celles aussi où je me noie
Quand encore je pleure à verse
Comment retrouver l'oasis
Pour y dormir comme jadis
Dans le jardin de tes délices?
Ma source
Ma course

L'ultime partage des eaux
Arrivera pianissimo
Nous n'aurons pas le dernier mot
Qu'importe!
Avant de faire le grand saut
Boirons à même le goulot
La gorgée que le chemineau
Emporte
Partage des eaux