Franck VENAILLE (né en 1936) : poème extrait de Tragique


La porte du fleuve
pour nous s'entrouvre.
Tu t'en éloignes.

Ta préférence va à ce que l'on défonce.
Ce que l'on brûle.

Ainsi sommes-nous à la recherche de l'eau
ensemble, depuis.
Ensemble !

Toujours.

Ainsi les mots pour dire cela
dans ma bouche, vont, comme à l'eau
l'on se jette.

Tu ne renonces à rien.

Je suis cet homme qui,
au milieu du fleuve
crie, longuement crie.