Guy CHASTEL (1883-1962): Sous Cornillon, la Loire


Sous Cornillon la Loire est lasse
Et sinue autour du rocher,
Mais, en dépit de tant de grâce,
Que prenne garde le nocher !

En dépit d'une onde certaine,
Que prenne garde le baigneur !
La Loire est une autre Sirène,
Son Empire est la profondeur.

Laisse errer tes yeux sur sa moire,
Livre ton oreille à sa voix,
Mais elle est perfide, la Loire,
Garde-toi, passant, de ses bras !