SOUTENENANCE de THESE

en co-tutelle Université Joseph Fourier-Grenoble I et Centre National des Sciences et de la Technologie du Vietnam, de

Monsieur TRINH Anh Duc

le lundi 22 décembre 2003 à 10 H 30, Amphi J - ENSHMG
1023-1025 rue de la Piscine - Domaine Universitaire - Saint Martin d'Hères

ETUDE DE LA QUALITE DES EAUX D'UN HYDROSYSTEME FLUVIAL URBAIN AUTOUR DE HANOI, VIETNAM : SUIVI EXPERIMENTAL ET MODELISATION.

devant le Jury composé de :

Mme M.P. BONNET, CR IRD, Co -directeur de thèse Français
Prof. CHAU Van Minh, Directeur Adjoint, Inst. de Chimie des Substances Naturelles, CNST, Hanoi, Directeur de thèse Vietnamien
Mme J. GARNIER, DR CNRS, Rapporteur extérieur
Prof. NGUYEN The Dong, Directeur, Inst. Technologie de l'Environnement, CNST Hanoi, Rapporteur extérieur
Prof. C. OBLED, ENSHMG, Examinateur
Dr G. VACHAUD, DR CNRS, Directeur de thèse Français

Résumé :

Cette thèse s'attache à l'étude d'un problème environnemental très caractéristique de l'Asie du Sud Est: la pollution d'hydrosystème liée au développement rapide, et généralement incontrôlé, de grandes métropoles le long de fleuves et de rivières. Faute de système satisfaisant de collecte, et de traitement des eaux, et du développement en périphérie de ces villes de méthodes d'agriculture intensive, ces hydrosystèmes reçoivent des charges polluantes concentrées (égouts, rejets industriels ou rejets hospitaliers) ou diffuses (ruissellement d'azote ou de pesticides) qui conduisent à une détérioration marquée de la qualité des eaux. Des exemples typiques au Vietnam sont la rivière Saigon dans sa traversée de HoChiMinh Ville, la rivière des Parfums à Hué et l'hydrosystème du Fleuve Rouge autour de Hanoi.

C'est pour mieux comprendre les processus de pollution de ces hydrosystèmes, et leurs effets sur la santé, notamment par le passage des polluants dans la chaîne alimentaire, qu'un programme de recherche multidisciplinaire a été lancé en 1999 entre équipes françaises et vietnamiennes dans le cadre d'un projet conjoint entre le Centre national de la Recherche Scientifique (CNRS) et son homologue Vietnamien le Centre National pour la Science et la Technologie du Vietnam (NCSTV). Ce programme a reçu un important soutien des organismes, du Ministère des Affaires Etrangères, Paris, de l'Ambassade de France, Hanoi, du Groupe Sénatorial France Vietnam, Paris, du Ministère de la Recherche et de la Technologie, Paris, et de différents Départements et Programmes du CNRS ( DRI, SDU, SC, PEVS ..) et du Ministère de la Science, de la Technologie et de l'Environnement (MOSTE), Hanoi. Une zone atelier, concentrant toutes les équipes, a pu être installée sur un site unique très représentatif en banlieue de Hanoi afin d'obtenir le maximum d'information permettant d'atteindre cet objectif. Ce travail, réalisé avec le soutien d'un Bourse BDI-PED du CNRS, s'inscrit dans ce contexte et s'est attaché aux points suivants :
1. analyse critique de 3 ans de mesure afin de caractériser l'état du système et d'élaborer une base de données
2. adaptation et validation d'un modèle écologique existant dans le but d'identifier les processus les plus importants responsables de la pollution du milieu
3. utilisation de ce modèle pour émettre des suggestions d'aménagements pouvant conduire à une amélioration du système.

Le résumé peut être consulté sur le site WEB du LTHE : http://www.lthe.hmg.inpg.fr/Seminaires/Seminaires.html


Contacts :
Jean MARTINS : Tel. 04 76 82 70 52 - emel : Jean.Martins@hmg.inpg.fr
Sylviane FABRY : Tel. 04 76 82 50 69 - emel : Sylviane.Fabry@hmg.inpg.fr