Aquifère

(adjectif et substantif)


Etymologie et Histoire

Du formant initial aqu (a,e,i) - du latin aqua, eau - et du formant final -fère - latin fer -, qui porte sur soi, apporte, produit. L'adjectif est employé pour la première fois en 1809 par Lamarck qui distingue les trachées aquifères et les trachées aérifères. Il est repris en 1834 par Arago en hydrologie, nappe aquifère et couche aquifère. L'adjectif substantivé comme nom masculin est emprunté en français (H.Schoeller,1962) à l'anglais aquifer de même origine (O. Meinzer, 1923) et s'emploie exclusivement en hydrogéologie. " Le terrain dans lequel l'eau circule est dit le terrain aquifère ou simplement l'aquifère" (H. Schoeller, 1962).


I. - ADJECTIF

Définitions existantes

Définition proposée:

En parlant d'une roche, d'une formation géologique : qui contient de l'eau en partie mobilisable par gravité; conducteur d'eau, productif en eau.

Commentaires

Qualifie généralement un milieu minéral naturel défini - un terrain, une couche ou formation géologique ou encore un système - et non une structure artificielle : "une couche aquifère", un "système aquifère".

La référence au fait de contenir de l'eau n'a pas le sens de la retenir ; elle n'exclut pas la mobilité de l'eau, la possibilité de son renouvellement. Le milieu "porteur" d'eau est en même temps potentiellement "producteur" d'eau : il permet la mobilisation, l'extraction de l'eau. Aquifère est conceptuellement analogue aux nombreux qualificatifs formés avec le même suffixe, courants dans les sciences de la terre, tels que métallifère, aurifère, pétrolifère, fossilifère... : une roche est en quelque sorte un "minerai d'eau".


II. - SUBSTANTIF

Définition proposée

Corps (couche, massif) de roches perméables à l'eau, à substrat et parfois à couverture de roches moins perméables, comportant une zone saturée et conduisant suffisamment l'eau pour permettre l'écoulement significatif d'une nappe souterraine et le captage de quantités d'eau appréciables. L'aquifère est l'ensemble du milieu solide (contenant) et de l'eau contenue. En fonction de son taux de remplissage un aquifère peut comporter une zone non saturée.

Commentaires


Synonymie :

Formation ou couche aquifère; réservoir aquifère (qui met l'accent sur la fonction capacitive d'un aquifère).


Typologie :

Les aquifères peuvent être classés et recevoir différents qualificatifs :


J. Margat, Octobre 1996