Drain


Etymologie & histoire :

Emprunt à l'anglais drain, du verbe to drain, dessécher, faire couler l'eau, 1850, en agriculture. Réf. Darcy, 1856.


Définitions existantes

Remarque ; Ces définitions ne sont cohérentes entre elles, les différences se rapportant à la structure de l'ouvrage (conduit souterrain et/ou à ciel ouvert) et à l'objectif visé (évacuer l'eau excédentaire, régler le niveau d'un nappe souterraine libre). Toutes s'accordent toutefois pour désigner exclusivement un ouvrage d'art (artefact), sans extension métaphorique à une structure naturelle, à la différence du terme drainage.


Définition proposée

Conduit non étanche, souterrain ou à ciel ouvert (fossé, tranchée), collecteur et évacuateur par gravité de l'eau d'une partie de la zone saturée du sol ou du sous-sol jusqu'à une profondeur voulue. Au sens restreint désigne plus particulièrement un conduit enterré.


Commentaires :


Typologie :

Suivant leur disposition et leur orientation dans le milieu drainé, on distingue:


J. Margat, septembre 1997