Drainance


Etymologie & Histoire

Dérivé savant de drainer, créé par H.Schoeller en 1959 pour traduire le terme anglais leakage introduit en hydrodynamique des eaux souterraines par Jacob & Hantush à propos des " leaky aquifers ".

RemarqueLe mot drainance, qui évoque comme drainage l’action d’un collecteur (cf. drain), ne paraît pas avoir été le mieux approprié pour dénommer le phénomène de fuite désigné proprement par le terme leakage, qui exprime un flux inverse . Un terme comme transfluence, utilisé par ailleurs en géographie physique, ou perfluence, aurait sans doute mieux convenu. L’usage de drainance est toutefois assez répandu pour que ce mot soit conservé.


Définitions existantes

Remarque : Ces définitions cohérentes sont neutres du point de vue du sens de l’échange d’eau entre couches aquifères à travers des formations semi-perméables. Tandis que le français drainance considère le phénomène du point de vue de l’aquifère récepteur, alors que l’anglais leakage se place plutôt du point de vue de l’aquifère émetteur.


Définition proposée

Phénomène de passage d’eau à travers une formation semi-perméable et échange entre celle-ci et un aquifère contigu, généralement captif.


Commentaires


Expressions dérivées


Jean Margat, juillet 1999