Hydrologie


Etymologie et Histoire.

De "Hydro", du grec hudôr, eau. Attesté en 1661.


Définitions existantes


Définition proposée

Etude de la distribution et de la circulation de l'eau dans la nature.


Commentaires

La distribution évoquée dans la définition ci-dessus fait référence aussi bien à l'espace qu'au temps et comprend donc l'étude des régimes hydrologiques (Oberlin & Hubert, 1999). Cette hydrologie synthétique complète et équilibre l'hydrologie analytique qui s'attache à l'étude des processus physiques, chimiques et biologiques associés à la circulation de l'eau.

Si l'hydrologie est bien étymologiquement parlant la science de l'eau, l'étude des propriétés de la molécule H2O relève de la physique et de la chimie et c'est à l'étude de l'eau dans la nature, où s'expriment évidemment ces propriétés, que se consacre l'hydrologie.

Si l'objet de l'hydrologie est bien défini et en fait fondamentalement une science de la Terre, la diversité des objets hydrologiques et des préoccupations sociales qui les concernent ont suscité beaucoup d'approches parcellaires.De telles approches peuvent être justifiées par la diversité des échelles de temps et d'espace impliquées, mais n'en demeurent pas moins préjudiciables à la compréhension globale des phénomènes hydrologiques et finalement à la maîtrise que l'on pourrait espérer en avoir. Au delà de l'océanologie (science des océans), de la météorologie (science de l'atmosphère), de la glaciologie (science des glaciers), de la nivologie (sciences des neiges), de la potamologie (science des rivières), de la limnologie (science des lacs), de l'hydrogéologie (science des eaux souterraines), émiettement auquel se superpose la diversité des approches physiques, chimiques et biologiques, l'hydrologie telle qu'on pourrait la rêver reste très largement à construitre. Dans son acception et sa pratiques actuelles l'hydrologie se limite en fait à la partie continentale du cycle de l'eau et s'intéresse surtout aux flux d'eau.

L'hydrologie médicale est enseignée dans les facultés de pharmacie (Morette,1964). Comme l'hydrologie que nous avons définie ici, cette discipline s'intéresse, entre autres choses, aux gisements de l'eau dans le milieu naturel, mais elle se consacre principalement aux problèmes d'hygiène liés à l'utilisation de l'eau ainsi qu'aux propriétés thérapeutiques des eaux thermales et des eaux minérales qui ne font pas partie du champ auquel nous nous intéressons.


Document

Les buts de l'Association Internationale des Sciences Hydrologiques selon l'article premier des ses statuts (IAHS/AISH, 2000) sont de "promouvoir l'étude de l'hydrologie en tant que partie intégrante des sciences de la terre et des ressources en eau" :


P. Hubert, Mars 2001