Sécheresse


Etymologie : de sec, sèche, lat. siccus avec influence de sécher. Attester dès le début du XIIième au sens de "état de ce qui est sec" et, absolument, à la fin du XIIè "période d'absence de pluie".


Définitions existantes

Nous pourrions multiplier les exemples des ambiguités qui existent dans la définition et les usages de ce mot.


Commentaires

L'absence de pluie ne définit pas la sécheresse car une journée sans pluie qui correspond à une situation météorologique donnée n'est évidemment pas susceptible d'être cataloguée comme sécheresse même si cette journée particulière peut être dite "séche". La sécheresse n'est pas un phénomène isolé et isolable de ses effets. Même si l'absence de pluie est un phénomène météorologique qu'on peut définir dans l'espace et dans le temps, pour qu'il y ait sécheresse il faut que cette absence de pluie ait une incidence dans d'autres domaines que celui de la météorologie. Par ailleurs cette sécheresse est la plupart du temps définie par rapport à des NORMALES qui fait dire qu'une période est DEFICITAIRE ou EXCEDENTAIRE.

Les effets de l'absence de pluie (sécheresse atmosphérique) peuvent agir :

Le mot "sécheresse" se situe sur une chaine de causalités sur laquelle il convient de définir sa place exacte afin de ne pas le considérer tantôt comme cause et tantôt comme effet. C'est pourquoi il semblerait logique de ne pas utiliser le mot seul mais de lui associer toujours un adjectif (météorologique, hydrologique, climatique...) afin de définir avec précision le morceau de la chaine de causalité qu'il occupe entre la circulation atmosphérique et le robinet du consommateur


Définition proposée

On parlera de SECHERESSE quand l'absence d'eau ou les déficits hydriques sont pris sous leur angle TEMPOREL; c'est ainsi qu'on parlera de SECHERESSE SAISONNIERE, ANNUELLE...

Il convient de bien délimiter les notions de SECHERESSE, d'ARIDITE et de PENURIE.


J.P. Carbonnel, Septembre 1995