Usage de l'eau


Rappel sur le terme usage

Etymologie : du latin usus, "action de se servir de ...", participe passé substantif du verbe uti, "se servir", verbe à double radical, ut- (cf. utilis "utile") et us (cf. usus, usitatus).

Historique : Attesté en français dès le XIIième au sens de "coutume" (cf. l'expression "les us et coutumes") et aussi au sens de "emploi". Le verbe user (XIième) a reçu au XIVième deux constructions : transitive directe (user son pantalon) et transitive indirecte (user d'un instrument).

Définition : "Le fait d'appliquer, de faire agir (un objet, une matière), pour obtenir un effet qui satisfasse un besoin ; le fait de produire un tel effet par la mise en oeuvre d'une chose, d'une matière qui se modifie (voir usure) ou même disparaît par cette action" (Robert, 1ère éd. 1973). "Fait de se servir de quelque chose, d'appliquer un procédé, une technique, de faire agir un objet, une matière, selon leur nature, leur fonction, afin d'obtenir un effet qui permette de satisfaire un besoin" (Trésor de la langue française).

Commentaire : Les notions d'usage et d'usure sont fortement liées, en usant de quelque chose on l'use ; l'usure (au sens neutre) est le résultat de l'usage, ce qui a "fait de l'usage" devient "usagé" : cela vaut particulièrement pour l'eau.


Usage de l'eau

Utilisations in-situ Utilisations ex-situ
Usages actifs (eau-agent) * Flottage
* Moteur
* Certains lavages
* Accumulation d'énergie potentielle
* Décoration dynamique (chute d'eau)
* Abreuvements
* Hydrothérapie
* Irrigation, arrosage
* Lavage, lessivage
* Chauffage, cuisson
* Refroisissement
* Moteur (avec dérivation), usages hydrotechniques
* Humectation, humidification, "coupage" (incorporation à des produits)
* Dissolution, tous usages chimiques
* Usages thermomécaniques (vapeur)
* Abrasion
* Chasse, propulsion hydraulique
* Extinction (anti-incendie)
* Refoulement (eau-projectile)
* Décoration dynamique, (fontaine, jet d'eau, eau lumineuse)
Usages passifs (eau-milieu) * Usages aquatiques (biotope naturel)
* Navigation (fluviale, lacustre)
* Baignade, nautisme
* Sports de neige et glace
* Décoration statique (nappe d'eau)
* Usages aquatiques artificiels (aquarium, bassin)
* Navigation (canaux)
* Baignade, nautisme (piscine, plan d'eau artificiel)
* Barrage (obstacle défensif)
* Barrière (aux radiations)
* Décoration (pièce d'eau)

N.B. : Cette typologie correspond à celle des usagers : baigneur, skieur, navigateur, laveur, irrigant, pêcheur, etc...


J. Margat
et contribution d'Henri Cottez,
Mars 1995